Vérités et Mensonges

Qui est Kolomoisky ?


Qui est Kolomoisky ? Homme d'affaires oligarque israélo-ukrainien, Igor Kolomoïsky est le principal actionnaire du Privat Group et le président de facto du FC Dnipro Dnipropetrovsk.

Parmi les multimilliardaires, M. Kolomoïsky prend le 2e ou le 3e rang en Ukraine, après Rinat Akhmetov et/ou Viktor Pintchouk, depuis 2006 et la 613e position dans le classement mondial selon le magazine Forbes.
Selon le Forbes, son patrimoine s'élève à 2,4 milliards de dollars, alors que le Korrespondent l'évalue à 6,2 M $.

Après avoir été évincé en mai 2011 de la présidence du Conseil européen des communautés juives à laquelle il semblait avoir été élu en octobre 2010, Conseil adhérant au Congrès juif européen , Ihor Kolomoïsky fonde et préside pour cinq ans dès novembre 2011 le Parlement juif européen .
Les commentateurs de la vie politique ukrainienne listaient Kolomoïsky parmi les alliés de la personnalité politique ukrainienne Ioulia Tymochenko et son Bloc Ioulia Tymochenko. Cependant selon RIA Novosti, en janvier 2010, les relations entre Kolomoïsky et Tymochenko « se sont détériorées il y a quelques temps, sans doute à cause de son refus de financer la campagne électorale de Tymochenko » en 2010.

L'hebdomadaire croate Nacional publiait en septembre 2007 l'information selon laquelle Kolomoïsky était devenu un allié du président d'alors en Ukraine, Viktor Iouchtchenko [candidat pro-UE à cette époque] , et avait financé le parti Notre Ukraine de Iouchtchenko.
Depuis 2010 circulaient des rumeurs que les intérêts de Kolomoïsky étaient sous la pression des autorités gouvernementales.

Lors des élections législatives ukrainiennes de 2012 Kolomoïssky était perçu comme l'un des principaux soutiens de l'UDAR [le parti UDAR est lié par un partenariat à l'Union chrétienne-démocrate d'Allemagne (CDU), le parti d'Angela Merkel, celui-là même qui d'après Paul Craig Roberts finançait via la fondation Konrad Adenauer les émeutiers qui ont conduit au coup d'Etat, ce qui était démenti par ce parti.

En 2014 M. Kolomoïsky a reporté son soutien du gouvernement vers celui du mouvement contestataire de 2013-2014 en Ukraine.
Après avoir démis Dmytro Kolesnikov de la charge, Oleksandr Tourtchynov - président de la rada suprême, Président ukrainien par intérim - a nommé le 2 mars 2014 Ihor Kolomoïsky gouverneur de l'oblast de Dnipropetrovsk.